Bienvenue humble visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

www.fuca.au.ma   /  www.fuca.on.ma Index du Forum
www.fuca.au.ma / www.fuca.on.ma

 
www.fuca.au.ma   /  www.fuca.on.ma Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Gènes et comportement : le gène de...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.fuca.au.ma / www.fuca.on.ma Index du Forum -> département de biologie -> la génie génétique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administration
enseignant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 181
Localisation: MARRAKECH
Emploi/niveau d'étude: biotechnologie des plantes d'intérêt agro-économique
Loisirs: MUSIQUE/CHASSE/POESIE
Sexe: Masculin
Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 184
Moyenne de points: 1,02
tél: +212(0)640448701

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 19:38 (2009)    Sujet du message: Gènes et comportement : le gène de... Répondre en citant

D'où vient notre comportement ? Est-il inscrit quelque part dans nos cellules que je suis timide, sociable agressif, intelligent ?
Agrandir
On a identifié des gènes du comportement chez de nombreux animaux, ce n'est pas encore le cas chez l'homme. © Getty images
Les comportements sont des conséquences du fonctionnement biologique de notre organisme. Or ce fonctionnement est arbitré par nos gènes. Donc forcément, il y a quelque chose de génétique dans nos comportements. Mais dans quelle mesure ? Chez les animaux, on progresse. Sexualité des mouches
Chez la drosophile, on a identifié en 2005, un unique gène qui modifie complètement le comportement sexuel. Si on place la version mâle de ce gène chez une femelle, elle courtisera d'autres femelles. Les chercheurs sont même parvenu à inverser les rôles, en modifiant les mâles pour qu'ils émettent les phéromones sexuelles femelles. Les femelles venaient alors faire la cour aux mâles.
Dans le cas présent, le gène, en modifiant le système nerveux des insectes, change leur comportement. Ces recherches qui concernent des invertébrés ne sont bien entendu pas applicables à la sexualité humaine, qui est nettement plus complexe.
Sociabilité et polygamie des campagnols
En 2005, des chercheurs d'Atlanta découvrent que certains comportements des campagnols mâles sont déterminés par l'ADN-Poubelle, une partie de l'ADN que l'on a longtemps considéré inutile. Au sein de certains gènes, des séquences (ou microsatellites) peuvent être répétées à l'identique de 5 à 5000 fois. Les scientifiques ont découvert que la longueur de ces séquences répétitives d'ADN-Poubelle d'un gène détermine si l'animal sera monogame ou polygame.
Les chiens de prairies qui ont de longues séquences de microsatellites dans leurs gènes ont davantage de récepteurs spécifiques dans le bulbe olfactif, partie du cerveau qui influence la reconnaissance sociale et le comportement parental. Ils sont donc plus sensibles à cette hormone et, par conséquent, plus sociables. Les chercheurs ont découvert que cette partie de l'ADN est similaire chez l'humain.
Ce phénomène pourrait déterminer certains traits de caractère comme la timidité, ou les désordres sociaux comme l'autisme, chez l'humain.
_________________
No BoDy Is PeRfEcT Im No BoDy!




Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 19:38 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.fuca.au.ma / www.fuca.on.ma Index du Forum -> département de biologie -> la génie génétique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
ALL RIGHTS RESERVED FUCA 2009©

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom